Intervenante : Béatrice Kammerer

Mythes et Légendes de la grossesse

Salut à toutes et à tous! 

Je m’appelle Béatrice Kammerer et je suis journaliste scientifiqueMa spécialité : vulgariser les savoirs en éducation et parentalité. Hé oui, vous l’aurez peut être remarqué : on n’est pas très nombreux à faire ça. Parce que dans le monde de la vulgarisation, on a tendance à penser que l’éducation des minis humains c’est quand même moins fun que celui des bactéries. Et dans le monde des couches-culottes, des régurgitations et des nuits blanches, on nous explique vite que ce dont les parents ont VRAIMENT besoin, ce n’est pas qu’on leur pourrisse le peu d’énergie et de temps encore disponible avec de la littérature scientifique. Non! Ce dont les parents ont VRAIMENT besoin ce sont des messages « simples », voire simplistes, « clairs » voire caricaturaux, et surtout facilement applicable, c’est à dire qu’on ne leur demande ni de choisir ni de comprendre mais d’appliquer gentiment les recettes éducatives inventées par les gourous de la parentalité.

Mon job à moi, c’est de mettre un grain de sable dans cette machine bien huilée. Pour ça j’ai créé en 2012 Les Vendredis Intellos, un blog participatif de partage de lectures et de savoirs en éducation parentalité. Et puis en 2017, j’ai écris un livre qui passe au crible les données scientifiques disponibles sur 9 « questions qui fâchent » de la parentalité, depuis la conception d’un bébé jusqu’à son adolescence.

Cette année à Lyon Science, je vais m’attaquer aux mythes et légendes de la grossesse. Et croyez-moi, ce n’est pas ça qui manque ! On parlera bien sûr des mythes d’autrefois, depuis les conseils fantaisistes pour faire le plus beau des bébés jusqu’aux hypothèses échevelées pour expliquer les malformations des fœtus ou la survenue de la terrible fièvre puerpérale. Et puis on parlera aussi des croyances d’aujourd’hui : la pleine lune qui fait naître les bébés ou les régimes sans sel qui aident à concevoir une fille, ça vous dit quelque chose ? Et puis on parlera enfin des superstitions médicales (car oui, personne n’est à l’abri!) ces pratiques auxquels les médecins croyaient dur comme fer et qu’on a reproduit et reproduit des années durant… avant de réaliser qu’elles n’étaient pas scientifiquement fondées.

Et voilà! Au 14 avril!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.